• Aujourd'hui
06:35 20:30

Actualités

Étude de la Bible (EDS) (244)

[Leçon 12] - "Gérer les mauvaises décisions"

[Leçon 12] - "Gérer les mauvaises décisions"

coverEsdras et Néhémie étaient devenus leadeurs dans des communautés où les mariages avec les non-Israélites étaient devenus la norme. Les deux dirigeants étaient fortement préoccupés par cela, car ils voulaient mener la nation vers une relation étroite avec Dieu. Ils étaient au courant de l’influence négative que les non-croyants ou les idolâtres pourraient avoir sur le peuple d’Israël, car ils avaient vu les terribles effets tout au long de l’histoire. Les religions cananéennes étaient répandues en Israël au point que Baal et Astarté étaient adorés sur toute colline élevée. En outre, l’influence que les conjoints païens avaient sur les familles israélites était préjudiciable. Balaam avait conseillé les Moabites d’envoyer leurs femmes aux Israélites, afin que les Israélites fussent loin de Dieu, parce qu’ils tomberaient aux mains des femmes. Malheureusement, il avait raison. Non seulement les conjoints s’influencent mutuellement, mais aussi, la foi de leurs enfants est affectée.

En savoir plus...
[Leçon 11] - "Un peuple rétrograde"

[Leçon 11] - "Un peuple rétrograde"

coverDans l’intervalle entre les chapitres 12 et 13, Néhémie retourne à Babylone. Bien que nous ne savons pas combien de temps cela a pris, quand il revint (probablement environ 430-425 av. JC2) le peuple était encouragé. Bien qu’ils aient fait alliance avec Dieu sur ces questions : tout d’abord, de ne pas se marier avec les idolâtres ; ensuite, d’observer le sabbat avec soin ; et enfin, de prendre soin du temple et de son personnel par la dime et les offrandes (Néhémie 10) - ils avaient violé toutes ces trois promesses.

En savoir plus...
[Leçon 10] - "Adorer le Seigneur"

[Leçon 10] - "Adorer le Seigneur"

coverLe verset à mémoriser de la semaine nous éclaire sur la pratique de l’adoration chez les Hébreux et comment leur gratitude envers Dieu avait débordé dans leurs louanges. En 515 av. JC, ils ont célébré la dédicace du nouveau temple (Esdras 6:15-18) et ensuite, environ 60 ans plus tard, le peuple a célébré la dédicace du mur de Jérusalem (Neh. 6:15-7:3 ; 12:27).

Suite à la liste des généalogies dans Néhémie 11 et 12, l’auteur passe au temps où ils ont célébré la dédicace de l’enceinte de la ville. C’était la coutume pour la nation de consacrer des choses à Dieu: le temple, le mur de la ville, ou même les maisons et les bâtiments publics. Une telle inauguration était soigneusement préparée et accompagnée par le chant, la musique, les sacrifices, la réjouissance et la purification du peuple. David a établi la pratique des sacrifices pendant une dédicace, et ensuite les dirigeants israélites suivirent son exemple, commençant par Salomon quand il a amené l’arche dans le temple (1 Rois 8:5).

En savoir plus...
[Leçon 09] - "Épreuves, tribulations et généalogies"

[Leçon 09] - "Épreuves, tribulations et généalogies"

coverNous sautons généralement les généalogies et les longues listes d’éléments dans la Bible. Mais le Seigneur les a incluses là pour une raison. Le Seigneur de la Bible est le Dieu des détails. Il remarque les détails, et cela nous assure que nous ne sommes jamais oubliés par Lui.

Ces quelques exemples de généalogies proclament que Dieu sait tout à propos de nos familles, et les listes des choses nous disent que Dieu s’occupe même de ce que les autres jugeraient « insignifiants ». Jésus déclara que Dieu prend soin des moineaux et compte même nos cheveux : « Ne vend-on pas cinq passereaux pour deux sous ? Cependant, aucun d’eux n’est oublié devant Dieu. Et même les cheveux de votre tête sont tous comptés. Ne craignez donc point : vous valez plus que beaucoup de passereaux » (Luc 12:6, 7, LSG). Le Dieu qui se soucie de ces détails se soucie de nous aussi, et Il connait même en détails tous nos problèmes.

En savoir plus...
[Leçon 08] - "Dieu et l’alliance"

[Leçon 08] - "Dieu et l’alliance"

coverQue signifie la Bible quand elle parle de « l’alliance » ? L’explication la plus simple de ce type d’alliance biblique est que c’est la création juridique d’une relation entre Dieu et Son peuple. C’est Dieu qui dit : « tu es Mon peuple, et Je suis ton Dieu». Au-delà de cela, nous pouvons trouver l’utilisation de clauses écrites chez d’autres peuples du monde antique, souvent entre les dirigeants et les vassaux.

Ces alliances étaient établies parce qu’elles étaient bénéfiques pour les deux parties. Le leadeur prendrait soin du peuple et le peuple lui rendrait hommage. Mais avec Dieu, l’alliance était différente. Dieu ne gagnait vraiment rien de l’alliance, et pourtant Il a promis d’être fidèle, même quand le peuple n’était pas fidèle. En effet, les bénédictions et les malédictions qui accompagnaient l’alliance rendaient possible pour les Israélites de savoir que quand ces mauvaises choses commençaient à se produire, qu’ils avaient enfreint à l’alliance.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS
Copyright © 2023 Église Adventiste du 7ème Jour d'Épinal - #adv7jepinal - CONFIDENTIALITÉ